Le placement de microphone : les batteries et percussions.

La batterie est certainement l'un des instruments les plus compliqués à sonoriser. Même s'il existe une multitude de méthodes différentes, certaines techniques communes doivent être comprises. Certains éléments du kit de batterie ont des sons tellement différents qu'il est indispensable de les considérer comme des instruments en eux-mêmes, ou du moins de faire des groupes d'éléments pour mieux comprendre la sonorisation : grosse caisse, caisse claire, toms, cymbales et percussions ne peuvent pas être abordés de la même façon.

Certaines caractéristiques de microphones sont indispensables à connaitre pour envisager les utiliser avec des éléments de batterie.
On peut notamment citer la plage dynamique : une batterie peut en effet produire de grandes pressions acoustiques (SPLs). Le microphone doit être capable de supporter ces forts niveaux. Un microphone dynamique sera en général préféré à un micro statique en cas de fortes pressions acoustiques. Vérifiez donc la pression acoustique maximum de votre microphone avant de l'utiliser avec une batterie. Il doit au minimum supporter 130dB pour pouvoir être sélectionné.
Ensuite il est important de faire attention à la directive. Du fait que chaque élément de batterie possède son propre son et puisse être considéré comme un instrument à part, il est souvent préférable que chaque élément ait son propre microphone. Attention néanmoins aux effets d'interférence et de phase possibles entre les différents microphones placés à proximité les uns des autres. Préférez donc le plus possible des microphones possédant une directivité permettant de ne reprendre qu'un élément à la fois sans être parasité par d'autres sons.
Un coupe-bas sur les microphones pourra aider pour certaines prises. Par ailleurs, l'effet de proximité peut également être utilisé pour favoriser les fréquences basses.
En principe les prises de batterie se font isolées des autres instruments (dans une autre pièce). Dans les studios professionnels il est courant que les batteries soient surélevées de façon à ce que les basses fréquences ne se dissipent pas dans le sol.

 

Grosse caisse

Microphone Placement on a Bassdrum



Le but de la grosse caisse dans la plupart des musiques est de marquer les motifs rythmiques, d'ipulser la chanson. L'énergie de la grosse caisse se concentre principalement dans deux domaines : le timbre très bas et l'attaque.

Bien qu'elle soit variable en fonction des grosses caisses, l'attaque se situe en principe entre 2.5 et 5kHz. Il est donc logiquement conseillé d'utiliser un microphone capable d'enregistrer des basses fréquences mais également de mettre en avant cette fameuse attaque (sous peine de devoir lutter avec l'EQ). Le microphone doit être placé dans la grosse caisse, à forte proximité (entre 1 et 15cm) et en face du marteau de la pédale de grosse caisse. (Voir la position D ci-dessous). 


 

Caisse claire

Drum Microphone Positioning Snare



C'est l'élément le plus claquant du kit de batterie et il est souvent considéré comme l'élement central avec la grosse ciasse. C'est eux qui établissent le tempo. Dans la musique actuelle la caisse claire indique souvent le moment où l'on doit frapper des mains. C'est un son très bref avec plus ou moins de sustain. L'énergie de l'attaque se trouve dans les 4-6kHz. La plupart du temps, la caisse claire est reprise avec un micro placé au dessus sur un coté avec un microphone cardioïde ou supercardioïde. (Voir la position C ci-dessous)


 

Charleston

Drum Microphone Positioning Hi Hat



Ces cymbales sont petites, brillent dans les hautes fréquences et sont utilisées pour leur résonnance, elles peuvent être utilisées ouvertes ou fermées pour un obtenir un son plus ou moins diffus. La plupart du temps, les overhead sont assez sensibles dans les hautes fréquences pour éliminer le besoin d'un microphone spécifique pour les charlestons. Si nécessaire, un microphone placé à quelques centimètres du Charlerston peut être utilisé (voir position G).

Des méthodes plus simples de reprise sont utilisées dans le jazz ou dans toutes les musiques où l'on désire un son plus ouvert et naturel, on utilise alors moins de microphones. Dans ce cas, un microphone placé à une distance correcte du kit entier de batterie peut convenablement reprendre à la fois l'instrument dans sa globalité plus l'ambiance. Des micros additionnels peuvent être ajoutés pour mettre davantage en avant certaines parties du kit qui sont utilisées plus régulièrement (grosse caisse, caisse claire ...)


 

Tom

Drum Microphone Placement fo Toms



Tandis que la grosse caisse et la caisse claire marquent le rythme, les toms de par leur accordage sont une transition entre ces deux éléments. S'ils servent majoritairement pour des transitions entre des parties musicales, ils peuvent également être au centre du rythme. 

L'attaque des toms se situe dans les mêmes fréquences que pour la caisse claire mais avec souvent plus de sustain. Un microphone individuel placé sur le cercle du tom peut être utilisé pour chaque tom. Une alternative plus simple consiste à placer un microphone entre deux toms (voir position E)


 

Overheads

Les cymbales sont utilisées pour de multiples sons et utilisations, de l'apostrophe sonore avec les splash à la coupure marquée et continue avec les crash ... Tous les cas les hautes fréquences sont au coeur du son.

La neutralité de la réponse en fréquence des microphones statiques conviendra parfaitement pour la reproduction de ces sons. Avoir un microphone peu sensible aux basses pourra aider à rejeter des sons d'autres éléments de la batterie qui pourraient poser au problème au moment du mixage.

L'approche commune pour capturer l'ensemble des cymbales que le batteur va utiliser réside dans l'utilisation d'une paire de microphones (pour recréer une image stereo, positions A and B)


 

Quand vous avez un nombre de microphones ou d'entrées limité pour enregistrer ou reprendre une batterie, utilisez le guide suivant :

Nombre de microphones Placement 
Un Utilisez le comme overhead (5)
Deux Un pour la grosse caisse l'autre comme overhead (1 and 5)
Trois Grosse caisse, caisse claire, overhead (1,2, and 5)
Quatre Grosse caisse, caisse claire, charley, overhead (1, 2, 3 and 5)
Cinq Grosse caisse, caisse claire, charley, overhead, tom (1, 2, 3, 4 and 5)

 

Timbales, Congas, Bongos

Placement du microphone Équilibre sonore Commentaires
Un microphone dirigé entre les deux percussions, juste au dessus. Naturel Son plein avec une bonne attaque

 

Tambourin

Placement du microphone Équilibre sonore Commentaires
Un microphone placé entre 15 et 30cm de l'instrument Naturel Modifiez la distance et l'orientation du microphone si le son est trop brillant.

 

Steeldrum

Placement du microphone Équilibre sonore Commentaires
Pans aigus
Un microphone placé 15 à 25cm devant chaque pan
Brillant, avec beaucup d'attaque Permet de faire des mouvements amples.
Microphone placé sous le pan   Parfait si utilisé avec un pan medium, trop de basses pour une utilisation avec les pans les plus bas.
"Background" / pans bas
Un microphone placé 15 à 25cm devant chaque pan
Naturel Possibilité de reprndre 2 pans avec un seul microphone.

 

Xylophone, Marimba, Vibraphone

Placement du Microphone Équilibre sonore Commentaires
Deux microphones dirigés vers l'instrument, à environ 45cm de lui, espacés eux-mêmes de 60cm. Naturel PLacez les deux microphones à gauche et à droite pour pouvoir recréer la stéréo par la suite

 

Glockenspiel

Placement du micophone Équilibre sonore Commentaires
Un micro placé à 30/50cm au dessus du clavier Brillant, avec beaucoup d'attaque Pour moins d'attaque utilisez des maillets en feutre et non en métal ou en bois. Les maillets en plastique donneront plus de medium.