Shure Axient Digital en tournée avec « Alive and Swingin' »

Roger Wagener, ingénieur du son façade

On ressent une ouverture sonore impressionnante sur tout le spectre, les aigus comme les graves. En termes de clarté et de qualité audio, ce système me semble clairement en avance sur les autres, et je l'utiliserai certainement de nouveau à l'avenir.

Les besoins du Client

Xavier Naidoo, Sasha, Rea Garvey et Michael Mittermeier – connus dans le monde germanophone sous le nom de « German Rat Pack » – ont une fois de plus pris la route en 2017 pour leur tournée « Alive and Swingin' », qui passait par l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. Entre le 10 février et le 2 avril, les quatre chanteurs ont remis leurs smokings et, accompagnés par leur big band, ont enchaîné les concerts à guichet fermé devant un public enthousiaste. La tournée s'est conclue sur trois concerts à la Jahrhunderthalle de Francfort.

La solution

La tournée « Alive and Swingin' » 2017 a vu la première utilisation en Allemagne du système HF numérique Shure Axient Digital. L'ingénieur du son façade Roger Wagener et son collègue Sven Bonse (retours), avec l'ingénieur HF Peter Lorenz, ont choisi un système de micro HF Axient Digital composé d'un récepteur 4 canaux AD4Q et de quatre émetteurs à main AD2 équipés de capsules à double membrane KSM8 – un pour chaque chanteur. « J'utilise des capsules KSM8 depuis quelque temps sur une autre production », commente Roger Wagener à propos de son choix. « J'ai apprécié d'emblée le faible effet de proximité du microphone, qui s'est révélé très appréciable sur cette tournée « Alive and Swingin' ». Les deux membranes sont si bien appairées que le son ne change pas, quelle que soit la distance à laquelle le chanteur se trouve du micro. »

C'est, de fait, par l'intermédiaire des capsules KSM8 que Roger Wagener a découvert le nouveau système HF numérique Shure Axient Digital. « Quelques mois avant le début de cette tournée, j'étais en contact avec Jens Stellmacher, responsable grands comptes Shure Pro Audio, au sujet des capsules KSM8 que j'utilisais alors. Et Jens m'a parlé du nouveau système Axient Digital, me demandant si ça m'intéresserait d'être le premier à l'utiliser en concert en Allemagne. » Pour Roger, les avantages étaient clairs : « On ressent une ouverture sonore impressionnante sur tout le spectre, les aigus comme les graves. En termes de clarté et de qualité audio, ce système me semble clairement en avance sur les autres, et je l'utiliserai certainement de nouveau à l'avenir. »

Axient Digital réunit les meilleurs aspects des solutions HF analogiques et numériques précédentes chez Shure – les UHF-R, Axient et ULX-D – pour créer un système HF numérique évolutif, compatible AES3 et Dante, assurant une transparence audio et des performances HF sans rivales. Comme le système Axient original, l'Axient Digital se montre extrêmement résistant aux interférences et aux dropouts, avec une excellente efficacité spectrale, puisqu'il permet d'utiliser simultanément jusqu'à 47 canaux HF dans un canal TV de 6 MHz de largeur en utilisant le mode High Density du nouveau système (soit 63 canaux dans une largeur de bande de 8 MHz). De plus, la latence globale du système reste inférieure à 2 ms. En bref, l'Axient Digital est un système fiable et convivial, utilisable dans des applications diverses, des concerts live aux présentations en entreprise ou dans des projets en installation fixe.

Les résultats

L'ingénieur de retours Sven Bonse a lui aussi été conquis par le système Axient Digital dès la première utilisation : « L'excellente fiabilité du système me donne confiance pour une utilisation au quotidien », explique-t-il. « Je peux tenir pour acquise l'absence de problèmes lors d'un concert, et ne pas me préoccuper des canaux HF du tout – ce qui n'est pas donné avec d'autres systèmes. En plus, lorsque les artistes travaillent en in-ear monitors, ils entendent immédiatement les éventuelles micro-coupures donc nous n'avons pas le droit à l'erreur, le système doit être fiable. » Outre la résistance du système aux interférences et aux pertes de signaux HF, Bonse est également impressionné par la facilité de configuration du système Axient Digital avant un concert : « On peut vraiment aller très loin dans la préparation et la suppression à l'avance de possibles sources de problèmes, particulièrement avec Wireless Workbench. »

Compte tenu de la puissance sonore de leur big band, installé derrière eux sur scène, il était essentiel pour les chanteurs d'entendre un son clair depuis leurs micros de voix, passant à travers un mix de retours dense et fort – d'autant que dans ce cas, ce mix est diffusé via des enceintes de retour de scène. « Sur une scène comme celle-ci, il y a énormément de sources sonores qui interagissent », conclut Sven Bonse. « Je suis extrêmement soulagé de travailler avec un système aussi résistant au Larsen que l'Axient Digital, avec une grande réserve dynamique ! »

Études de cas voisines